Comment sauver une orchidée mourante ? Elle peut être ramenée à la vie en 5 minutes – Recettes Plat
JARDINAGE

Comment sauver une orchidée mourante ? Elle peut être ramenée à la vie en 5 minutes

Image : spm
Ecrit par MR Chef

Les orchidées sont des fleurs tropicales vivaces, faciles à cultiver en intérieur. La famille des orchidées est la plus variée et la plus riche. Elle compte près de 25 000 espèces.

La variété la plus connue et commercialisée est l’orchidée phalaenopsis, appelée également l’orchidée papillon en raison de la forme de ses fleurs. Bien qu’elle soit facile à entretenir, une orchidée peut flétrir en l’absence de bonnes conditions d’entretien.

Toutefois, il est toujours possible de la sauver. Découvrez comment faire revivre une orchidée mourante.

L’orchidée est une plante tropicale qui apprécie la lumière et l’humidité. Bien qu’elle soit facile d’entretien, cette plante florifère peut mourir à cause d’un manque d’eau ou d’un arrosage excessif.

Dans les deux cas, il est possible de faire revivre votre plante, en quelques minutes seulement.

Comment sauver une orchidée mourante ?

Orchidée fanée
Orchidée fanée – Source : spm

Avant d’essayer de sauver votre orchidée, il est important de définir l’origine du problème. Pour cela, vérifiez l’aspect de votre plante. Si les racines sont en train de pourrir, cela veut dire que vous avez arrosé votre orchidée en excès. 

Si en revanche ses pétales tombent ou que ses feuilles jaunissent, cela veut dire que votre plante est sèche. Après avoir déterminé la cause du problème, taillez votre plante pour retirer les parties abîmées comme les tiges sèches à la base, et les fleurs fanées.

  • Sauver une orchidée asséchée

Si votre orchidée est asséchée à cause d’un arrosage insuffisant ou d’une exposition directe aux rayons de soleil, vous pouvez la sauver en l’arrosant abondamment. 

Pour cela posez votre plante en pot dans une bassine d’eau, de façon à ce que les racines soient complètement immergées, pendant environ 10 minutes. Ainsi, les racines et le terreau seront rafraîchis à nouveau. 

Retirez ensuite le pot de la bassine et laissez-le égoutter.

  • Sauver une orchidée d’un arrosage excessif

Pour sauver votre orchidée d’un excès d’eau, laissez d’abord le terreau sécher, puis vérifiez l’aspect des racines, pour détecter les racines pourries. Celles-ci sont molles, brunes et peuvent dégager une mauvaise odeur.

Les racines pourries peuvent par la suite devenir blanches puis mourir. Pour faire revivre votre plante, retirez-la du pot et enlevez le terreau accroché aux racines. À l’aide d’un sécateur désinfecté, coupez les racines malades à la base, afin d’empêcher la pourriture de toucher le reste de la plante.

Rempotez ensuite votre orchidée dans un nouveau pot, en utilisant un terreau à base d’écorces de pin pour favoriser le drainage. 

Il est recommandé de choisir un pot qui contient des trous de drainage pour que l’excédent d’eau puisse s’écouler après chaque arrosage. Trempez votre plante d’intérieur en pot dans une bassine d’eau pour alléger le choc dû au rempotage.

Comment réussir la culture d’une orchidée ?

Orchidée phalaenopsis
Orchidée phalaenopsis – Source : spm

L’orchidée est une plante tropicale qui apprécie l’humidité. Cela dit, ne gardez pas votre plante près des sources de chaleur qui assèchent l’air ambiant comme le radiateur.

Vous pouvez également brumiser le feuillage une fois par jour pour conserver une atmosphère humide autour de la plante. Aussi, cette plante florifère apprécie la lumière, mais craint la chaleur. Privilégiez pour votre plante une exposition à mi-ombre.

Pour réussir la culture de votre orchidée, il est important de faire attention à l’arrosage de votre plante. En règle générale, l’orchidée doit être arrosée une fois par semaine durant le printemps et l’été, et une fois toutes les deux semaines durant l’automne et l’hiver.

D’ailleurs, lorsque l’orchidée entre en période de dormance, il est important d’espacer les arrosages. Toutefois, il est préférable, avant d’arroser votre plante, de vérifier l’état du terreau. S’il est encore humide, inutile de l’arroser.

Attendez qu’il soit plus sec pour le faire. Notez que les orchidées apprécient l’eau non calcaire, comme l’eau de pluie ou l’eau filtrée.

Il faut également arroser vos orchidées tropicales avec une eau à température ambiante, pour ne pas abîmer leur système racinaire, et veillez à retirer l’eau stagnante de la soucoupe ou du cache-pot.

Pour éviter tout excès d’humidité susceptible de tuer votre orchidée, pensez à placer des billes d’argile au fond du pot pour favoriser le drainage. 

Il est préférable d’utiliser un pot transparent pour permettre aux racines de capter la lumière. Il sera ainsi possible de vérifier régulièrement l’état des racines, afin de définir les besoins de votre plante.

Pour favoriser la croissance et la floraison de votre orchidée, vous pouvez la fertiliser en utilisant un engrais spécial orchidées, sans surdose. Celui-ci doit d’ailleurs être suffisamment dilué.

Privilégiez un engrais azoté durant la croissance des feuilles, et un engrais riche en potassium durant la floraison.

En effet, l’azote favorise le développement des parties vertes de la plante comme les tiges et les feuilles, tandis que le phosphore stimule la formation des graines et des fleurs. Il est de ce fait, important d’alterner entre les deux.

Grâce à ces gestes simples, vous allez sauver votre orchidée mourante et profiter à nouveau d’une belle floraison pour égayer votre intérieur.

source : santeplusmag.com

A propos de l'auteur

MR Chef